Les Ateliers du Paysage  
Les artisans du patrimoine... La maçonnerie et le décor en plâtre.mais aussi en chaux ou ciment prompt naturel...
 
 
Le ciment naturel « Prompt »
 

Les textes sont extraits de l'ouvrage « Ciment naturel », C. Avenier, B. Rosier, D. Sommain, Ed. Glénat, 2007.

 
 

Un décor XIXe au ciment «prompt»
Dès le début du 19e siècle, on utilise du ciment prompt naturel ailleurs qu'en Angleterre ou en France.

Un architecte et théoricien aussi important que Karl-Friedrich Schinkel l'utilise dès les années 1832 à l'Alte Nazarethkirche de la Leopoldplatz de Berlin.
 
Dans les années 1860,
les cimenteries françaises exportaient du ciment prompt en Italie du Nord
car les stucateurs italiens avaient vu dans ce produit de belle apparence et de grande solidité
un excellent moyen d'orner leurs monuments au lieu de leur antique stucco.
 

Détail d'un ancrage
de la corniche basse du tympan
Avec l'importation du ciment de Grenoble
et l'ouverture de leurs propres cimenteries vers 1870,
les Italiens font un grand usage du prompt pour les nombreuses constructions urbaines utiles à l'élaboration de l'unité italienne comme le cours Vittorio-Emanuele Il et la place Royale de Turin.

Détail du décor très altéré
A Turin,
les meilleurs exemples se trouvent dans les rues Belfiore, Regina Cristina et la rue Micca l'immeuble des Assurances Generali, les têtes de chèvres de la casa Maggia-Albirtakzi,
ou encore le palazzo mauresque Bellia que l'architecte Carlo Ceppi bâtit en 1892.

Vers 1900, les architectes notoires comme Giuseppe Sommaruga, Giuseppe Arata ou Luigi Broggi ont encore vu dans le moulage au gabarit un outil formidable sans lequel on ne verrait pas aujourd'hui les ornementations capricieuses et délicates de l'Art nouveau dans les villes de Milan, Turin et Gênes.
La technique du moulage au gabarit ou jeté-moulé au ciment prompt naturel

Restauration du décor avec la technique du moulage au gabarit avec du ciment « prompt »
Dès le début du 19e siècle en Angleterre, et jusqu'au début du 20e siècle,
on utilisait du ciment prompt naturel, ou ciment romain, parfois associé à de la chaux pour ralentir la prise,
afin de réaliser des enduits et des moulages au gabarit (ou jeté-moulé) remplaçant le traditionnel stuc (chaux + pouzzolane Italienne + poudre de marbre) très onéreux pour l'ornementation des édifices à la fin du 19e siècle et sous l'influence des stucateurs Italiens,
cette technique eut un grand succès en Europe, en particulier à Turin et Milan (Italie), Berlin (Allemagne), Cracovie (Pologne), Brno (République tchèque) ou Bratislava (Slovaquie).
  Employer le ciment prompt en moulage au gabarit consistait à réaliser un enduit de mortier décoratif sur les murs des édifices bâtis ordinairement en briques.

Il s'agissait pour le maçon, à la manière du stucage antique, de projeter son mortier frais sur un mur et lui donner immédiatement la forme désirée grâce à un calibre.

La technique du moulage au gabarit,
chantier Les ateliers du paysage.
L'habile maçon projetait le mortier sur une partie de mur délimitée par des tasseaux ou des règles, puis faisait circuler un calibre au profil ad hoc.
Ce procédé était parfait pour lisser les corniches, les bandeaux ou tous les éléments rectilignes. Le maçon pouvait aussi appliquer un moule à bon creux et donner une forme plus complexe à son moulage ou, parfois, créer une sculpture en taillant dans le frais des pièces originales.
 
 
 
  Les autres pages ...

Retour à la page de garde du chapitre : le ciment prompt.

Louis Vicat
(1786-1861).
Page 1 : Les ciments naturels , toute une histoire!
   
 
 
 
Bureau, atelier et production :
Baudinard - 04250 Bayons

Société : 09 62 34 23 32
Philippe Bertone : 06 09 32 54 28

Courriel : bureau@ateliers-du-paysage.com
« Les Ateliers du Paysage »
Restauration et formation du patrimoine bâti
et spécialistes du plâtre, de la chaux et du ciment prompt naturel.

Sarl au capital de 2000 euros
Siret : 449 595 347 00021
TVA Intracommunautaire FR83449595347
Organisme de formation enregistré en Préfecture de Région PACA N°93040061904
Haut de page